yogaméditationyoga prénétalrelaxationsophrologiedo-inréflexologieshiatsuaromathérapie

 

Méditation
Pranayama et concentration pour pratiquants de yoga

 

La méditation se définit comme un exercice spirituel qui commence par une prise de posture assise ferme, immobile et confortable, dans laquelle le pratiquant va chercher à concentrer son mental de manière prolongée sur un objet, une sensation ou un concept pour entrer dans l'état de méditation proprement dit , susceptible de le conduire dans un l'état ultime de contemplation (samadhi) afin d'atteindre l'Eveil final.

La méditation se pratique dans différentes religions orientales (vedanta, bouddhisme, hindouisme, zen…) en complément aux rites officiels. Pratiquée bien avant l'éveil du Bouddha, elle permet au méditant de « se fondre » dans la divinité, de s'absorber, afin de connaître l'ineffable Vérité du monde.
Associée à l'idée de paix intérieure, de sagesse et de joie, elle a des effets puissants sur le fonctionnement du corps comme de l'esprit et peut être considéré actuellement comme une véritable thérapie.
Elle est l'aboutissement des Huit Membres du yoga selon Patanjali, auteur mythique des célèbres « Yoga-sutras » dans l'Inde ancienne. Après les yamas, les nyamas, les asanas (postures) les pranayamas (techniques de rétention du souffle), elle est introduite par le pratyahara (retrait des sens), suivi de dharana (concentration du mental), de dhyana (méditation) pour s'achever dans l'état de samadhi.

Contrairement à la méditation du bouddhisme zen, une séance guidée de méditation « yogique » commence par des étirements posturaux d'introduction, une marche harmonisée avec la respiration, suivie d'une installation dans une posture assise juste et adaptée, que l'on pourra tenir dans l'immobilité entre 1/4h et 1 heure.
Puis des exercices de respirations, permettant d'observer et de réguler son propre rythme intérieur afin d'accéder à une conscience de soi plus fine, sont suivis de tentatives de fixations de l'esprit sur un « objet » afin de développer l'attention profonde, d'entrer dans une intériorité détachée des sens, de laisser la place au Soi dans un temps d'écoute silencieuse.
Les modifications des états de conscience et les expériences extrêmes vécues dans les états de méditations sont souvent évoqués ou décrits dans les traités d'enseignement spirituels.

Ces états sont indescriptibles et sont l'aboutissement de longues heures de pratiques solitaires.

Participer à un groupe de méditation, en séances collectives, peut sembler une manière beaucoup de plus modeste de pratiquer au départ mais la force énergétique du groupe, la persévérance, le non-attachement aux résultats, transforment immanquablement la personne.

La méditation ne conduit pas à une perte de contact avec la réalité…bien au contraire.
Elle rééquilibre la personnalité par un véritable nettoyage intérieur, parfois inconfortable mais libérateur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Krishnamacharya en
pranayama


- Tous droits de reproduction réservés, Véronique Menault-Mirande, Tours -

accueil contacts lecorpsubtil.net le praticien bibliographie actualité séances et tarifs liens